http://www.ntbf.net
Accueil - Nouvelles Technologies Burkina Faso

Comptes-rendus

Compte-rendu de la réunion du 02/02/02
publié le samedi 2 février 2002 par Blaise

Étaient présents :

· Sanfo Younoussa, ingénieur informaticien e-mail : youn ntbf.net

· Lankoandé Blaise, Plan International Tél. : 38 55 82 e-mail : hamtandil_fr yahoo.fr

· Barry Boukari, étudiant en 2° année d’informatique de gestion Tél. : 35 06 29 e-mail : barry_boukary hotmail.com

· Diallo Yaya Popsy, promoteur du salon de l’informatique SIBO Tél. : 25 32 45 / 31 03 77 e-mail : yaya.diallo sibo.bf

· Stoll Céline, traductrice free-lance et webmaster Tél. : 81 39 94 e-mail : celine balise.net

· Toe Aristide, administrateur système chez Burkina Bail Tél. bur : 30 69 85/87 cel. : 25 19 89 e-mail : atoe burkinabail.com

· Korabié Ouépia, directeur adjoint du projet Inforoute Communale du Burkina Faso, MATD/DGD/DPICOM Cel. : 23 27 22 Tél. bur : 33 24 78 e-mail : wepia yahoo.fr

· Ouédraogo Hamadé, département Formation & Promotion de l’informatique, DELGI (Délégation Générale à l’Informatique) Cel. : 62 14 77 e-mail : edamah yahoo.fr

· Blot Florent, administrateur réseau au Centre d’accès à l’information, Agence Universitaire de la Francophonie Tél. : 31 61 88 e-mail : florent.blot auf.org

· Traoré Rachid, chargé de communication à la DELGI, responsable du Club Arobase Tél. bur : 32 48 88 Cel. : 23 17 44 e-mail : rachid.traore delgi.gov.bf

· Terret Jean-François, conseiller technique régional, RESAFAD (Réseau Africain de Formation à Distance) Tél. : 20 07 42 e-mail : jfterret bf.resafad.org

1. Bureau

Mise en place d’un bureau provisoire (opérant pendant un mois au maximum) en attendant les élections en AG :

Président : Younoussa Sanfo Vice-président : Ouépia Korabié Secrétaire général : Yaya Diallo Trésorière : Céline Stoll Secrétaire chargé de la communication et de la documentation : Rachid Traoré Secrétaire chargé de la formation : Hamadé Ouédraogo Secrétaire chargé de la logistique et du matériel : Florent Blot

Ce bureau pourra éventuellement être élargi par des postes supplémentaires. La mission du bureau provisoire consiste en l’élaboration des statuts et du règlement intérieur et l’établissement d’un programme d’activités. Il doit en outre amorcer les démarches administratives nécessaires à l’enregistrement de l’association auprès des autorités (notre vice-président Ouépia Korabié s’est généreusement proposé de s’en charger vu qu’il travaille dans l’un des ministères concernés).

2. Autres associations

Nous avons soulevé la question des relations avec les associations existantes œuvrant dans le même domaine (ou similaire). Ont notamment été mentionnées : le Club Arobase (promouvoir l’usage des NTIC dans les médias), Yam-Pukri (formation de jeunes élèves aux NTIC), Mosaïques du Monde (Les Fruits du Baobab - connecter des écoles dans les campagnes), RIFOD.

Nous avons décidé que, malgré la présence des diverses associations, NTBF a sa raison d’être et doit exister en tant qu’entité indépendante. Nous souhaitons cependant coopérer avec elles, tant sur le plan de l’information que de la logistique. NTBF France a par ailleurs déjà coopéré avec l’association Edukafaso en leur envoyant du matériel informatique. NTBF Ouaga pourrait donc opérer en tant qu’interface entre les associations burkinabè en demande de matériel et/ou de documentation et NTBF France. Dans cette optique, il apparaît nécessaire de dresser une liste (établir une base de données) des associations existantes.

Il faudra en outre élaborer une stratégie de partenariat/coopération avec les ONG/institutions présentes à Ouagadougou (notamment le RESAFAD, l’Agence de la Francophonie, la DELGI,...), ce qui ne devrait pas poser trop de problèmes étant donné que certains membres de NTBF font partie desdites institutions J.

3. Programme d’activités

NTBF Ouaga fonctionnera en liaison permanente avec NTBF France. La présence d’un organe décisionnel sur place permet d’une part de répondre concrètement aux besoins existants et d’autre part d’assurer le suivi à long terme des projets. Le programme d’activités de NTBF s’articulera autour des axes suivants :

¨ Définir les besoins sur place : dresser l’état des lieux de l’utilisation des NTIC au Burkina Faso, identifier les problèmes et obstacles, définir les groupes cible de notre action (jeunes, handicapés, médias, etc.). Mettre au point périodiquement des axes stratégiques pour éviter l’éparpillement. Communiquer ces informations à NTBF France. ¨ Faciliter l’accès à l’information et à la documentation : créer des sites miroirs au Burkina pour accélérer le temps de téléchargement, centraliser contenus et outils logiciels (le téléchargement de ces données pourra se faire en France, puis diffusion au Burkina sur CD-ROM). ¨ Organiser des stages de formation en collaboration avec des étudiants contactés par NTBF France : accueil et prise en charge des formateurs, identification des bénéficiaires potentiels de formations, sélection des candidats, suivi. ¨ Servir de relais pour l’acheminement et la distribution du matériel en provenance de NTBF France.

4. Actions immédiates

L’emploi du temps immédiat s’annonce assez chargé vu le calendrier des événements :

· Courant mars, arrivée de deux étudiants français souhaitant effectuer leur stage de fin de cycle en tant que formateur au sein de NTBF. Ce stage doit durer 4 mois. Il faut donc organiser leur accueil et définir concrètement quelles seront leurs activités et responsabilités (qui doivent être conformes aux contraintes de leurs études tout en répondant à nos besoins). · Le SIBO aura lieu du 19-23 mars. Yaya Diallo, promoteur de ce salon, a généreusement promis un stand à NTBF. C’est une très bonne occasion pour faire connaître l’association auprès des professionnels et du public intéressé. Il s’agit maintenant de l’animer et de proposer un contenu concret (charte, prospectus, etc.). · La fête de l’Internet aura lieu le 21 mars et il serait souhaitable que NTBF organise des actions à cette occasion.

Pour réaliser ces actions dans les meilleurs conditions, nous devons au préalable

· Inscrire tous les membres sur la liste de diffusion de NTBF avec leur propre adresse e-mail (nom ntbf.net) (Younoussa Sanfo s’en charge). L’échange entre les membres en France et au Burkina se fera essentiellement par cette liste et le site Web de NTBF. · Trouver un local à Ouaga (l’association a besoin d’une adresse et d’un contact téléphonique ainsi que d’un espace pour les réunions, les formations, le dépôt du matériel et de la documentation, etc.).

La prochaine réunion a été fixée au vendredi 8 février à 18 h. A l’ordre du jour : amendement et approbation des statuts et du règlement intérieur par les membres, élaboration de l’emploi du temps en vue des actions immédiates citées plus haut, assignation des tâches de chacun, éventuellement vote du Bureau définitif (en prenant soin que le nombre de personnes soit impair pour faciliter les prises de décisions).

Rappelons que Younoussa Sanfo nous quittera tout de suite après cette réunion pour regagner la France (les membres français auront donc des informations « toutes chaudes » par sa personne).

Céline