http://www.ntbf.net
Accueil - Nouvelles Technologies Burkina Faso

NTBF : les actions

Le matériel est arrivé en bonne et due forme à Ouagadougou.
publié le jeudi 28 mai 2015 par Blaise

Etaient présents à cette cérémonie de réception :

- NIKIEMA Martin, vice président de Délégation Spéciale et TOU Abdoulaye du CMKI

- GANAME Kisito et OUEDRAOGO Ahmed de Ouagalab

- LANKOANDE H. Blaise, président de NTBF, OUEDRAOGO Sékou, SAWADOGO R. Jean de l’association NTBF

En effet ces matériels étaient composés d’unités centrales, de câbles d’alimentation, d’écrans, de claviers, de cordons vidéo, de swish, et de support d’écrans. Destinés à ces trois entités, toutes les différentes parties ont reçu les matériels qui leur étaient destinés.

En détails, voici ce que chaque partie a reçu :

- NTBF ; cartons 1, 2, 3 (non déballés)

- Ouagalab ; cartons 11, 12, 13 (non déballés)

- CMKI ; cartons 4 à 10 composé de :

CARTON N° 4

4 Dell Optiplex 745 Core 2 duo DVD 1 Go mémoire 80 Go disque durb

1 Écran 15 ‘’

3 Claviers

1 Cordons vidéo

5 Cordons alimentation

CARTON N° 5

4 Dell Optiplex 745 Core 2 duo DVD 1 Go mémoire 80 Go disque dur

1 Dell Optiplex GX 260

5 cordons vidéo

5 cordons alimentation

CARTON N° 6

1 clavier

1 Serveur Dell

1 Switch 24 ports

1 Cordon vidéo

2 Cordons alimentation

CARTON N° 7

2 Dell Optiplex 745 Core 2 duo DVD 1 Go mémoire 80 Go disque dur (non)

4 Dell Optiplex GX 520 DVD 1 Go mémoire 80 Go disque dur

2 Écrans 15 ‘’

6 Câbles alimentation

2 Câbles vidéo

CARTON N° 8

2 Écrans 17 ‘’

2 Support écrans

4 Claviers

2 Câbles alimentation

2 Câbles vidéo

CARTON N° 9

2 Écrans 17 ‘’

2 Supports écrans

4 Claviers

2 Câbles alimentation

2 Câbles vidéo

CARTON N° 10

2 Écrans 15 ‘’

2 Supports écran

3 Câble alimentation

3 Câbles vidéo

1 Clavier Aux environs de 18h toutes les trois (3) parties se sont retirées avec leurs matériels en bonne ambiance.

Nos remerciements à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la fourniture de ces matériels qui contribueront grandement à lutter contre la fracture numérique au Burkina Faso.