http://www.ntbf.net
Accueil - Nouvelles Technologies Burkina Faso

S’impliquer en France

Un motivé à Ouaga
publié le jeudi 23 juillet 2009 par Philippe

JPEG - 7.6 ko

Patrice est technicien informatique au SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours ) de Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées. Il nous a contacté car il va effectuer une mission bénévole à Ouagadougou pendant 1 mois, du 24 août au 22 septembre, pour un orphelinat de la capitale « Les enfants d’abord ». Il mettra en place des formations pour le personnel de cet établissement et créera des activités d’éveil pour les enfants. Disposant d’un peu de temps libre, il souhaitait consacrer celui-ci à une ONG œuvrant dans son domaine de prédilection : les NTIC et dont l’objet était en rapport avec sa mission principale.

Il avait frappé à la bonne porte ...

Patrice va donc, avec la participation d’une équipe du BF, aider à continuer la tropicalisation du logiciel GCompris initialisée en 2005. Rappelez-vous qu’une étude préalable avait été menée précisant les conditions de cette adaptation et un module s’appuyant sur un jeu local, l’awélé, avait été créé ex nihilo avec la collaboration d’un stagiaire Français.

La mission de Patrice n’est pas de tropicaliser à lui tout seul Gcompris (il n’en aurait d’ailleurs pas le temps) mais plutôt de former et dynamiser une équipe qui prenne la suite une fois qu’il sera rentré en France.

Patrice profitera de l’occasion pour voir si le logiciel en question pourra s’insérer dans la panoplie d’outils dont il souhaite outiller l’orphelinat. Peut-être également qu’à terme une relation de partenariat pourra se nouer entre NTBF et cet établissement.

Patrice devrait être rejoint par Jérôme Costan, un autre motivé qui intervient au Burkina avec son amie après plusieurs missions dans d’autres pays d’Afrique. Nous aurons l’occasion de reparler de Jérôme et des contours de sa mission.

A une époque où la satisfaction des besoins individuels prime avant tout, il est toujours rassurant de rencontrer des personnes qui veulent donner un peu de leur temps et de leurs compétences pour aider à changer, un tant soit peu, le cours des choses ...

Merci à eux ...

Philippe

* Par tropicaliser nous entendons adapter le logiciel créé pour des enfants français par un informaticien de Toulouse, Bruno Coudoin, aux spécificités africaines (mode d’apprentissage, pratiques culturelles, objets manipulés ...)