http://www.ntbf.net
Accueil - Nouvelles Technologies Burkina Faso

S’impliquer en France

NTBF participe à la Semaine Nationale de l’Internet (SNI)
publié le mercredi 27 mai 2009 par Philippe

NTBF a participé mercredi 26 mai 2009 à la SNI dans le cadre de la journée consacrée aux logiciels libres.

« Les logiciels libres : principes et enjeux ». C’est sous ce thème que s’est tenue la journée du logiciel libre le 26 mai à l’occasion de la Ve édition de la SNI

Le président de NTBF Burkina, Younoussa Sanfo, ainsi que le responsable des formateurs, Blaise Lankoandé, sont intervenus pour témoigner de l’expérience de l’association en la matière.

Après avoir présenté les objectifs de NTBF ainsi que ses réalisations, nos représentants ont relaté le travail accompli autour du logiciel éducatif GCOMPRIS soutenu par l’UNESCO. Il s’agissait d’adapter cet outil développé en France sous licence GPL à l’environnement de l’enfant burkinabè. Plus qu’un simple toilettage, la « tropicalisation » prévoyait le développement d’un module spécifique basé sur le jeu de l’awélé. Malheureusement, le projet n’a pas abouti complètement dans la mesure où manquaient des compétences locales de développement. L’association n’a pas pour autant jeté l’éponge.

Deux conférenciers (Ousmane BARA, responsable technique de l’AUF et Sylvain Zongo, président de l’ABULL) ont brillamment présenté les logiciels libres et exhorté la société civile mais surtout le gouvernement à prendre des initiatives pour accélérer la vulgarisation et l’utilisation des logiciels libres. Plusieurs exemples ont été cités (la Chine, l’Allemagne, le Japon, la France), qui se sont mis au libre surtout au niveau de l’administration* (ministères, gendarmerie, assemblée nationale etc ). Le CLEEB (Club Linux de Élèves et Étudiants du Burkina) est également intervenu lors de cette journée.

Le représentant du Ministre des TIC a annoncé qu’un observatoire national des logiciels libres verra le jour prochainement et permettra à tous les acteurs de s’exprimer. Cette nouvelle a été accueillie avec satisfaction par les participants.

A l’issue de la conférence, NTBF a été assaillie par une marée d’étudiants et d’informaticiens qui souhaitaient en savoir plus sur l’association.

De futurs adhérents et bénévoles pour l’association ?

* En France, les administrations et collectivités locales qui souhaitent développer les logiciels libres se sont regroupées au sein de l’ADULLACT.