http://www.ntbf.net
Accueil - Nouvelles Technologies Burkina Faso

Les actions en cours

Tropicalisation - Du Logiciel Libre au Logiciel Africanisé
publié le lundi 14 février 2005 par Florent

L’objet du projet Gcompris mené par NTBF est la tropicalisation d’un logiciel didactique. NTBF France et Burkina souhaitent travailler en collaboration avec Bruno Caudoin, créateur du logiciel Gcompris (Site Web de Gcompris) et transformer ce logiciel libre afin qu’il soit adapté aux compétences et à la culture enfantine locale du Burkina Faso.

La réalisation de ce projet va s’étaler sur plusieurs mois, et de nombreuses personnes (en France et au Burkina Faso) vont collaborer pour le mener à bien.

Un premier travail d’étude sur le terrain démarre actuellement, porté par un stagiaire français de l’Université de Limoges, travail qui doit permettre de rédiger un cahier des charges « idéal » d’adaptations autant sur le fond que sur la forme et l’esprit, envisageables sur le logiciel Gcompris. Ce travail doit se faire en collabration avec une équipe pédagogique de maîtres d’écoles du Burkina et l’ensemble de l’équipe des formateurs locaux de NTBF.

Bien évidemment, la démarche de tropicalisation est en elle-même expérimentale et de nombreuses étapes successives sont prévues pour aboutir à une adaptation juste et mesurée du logiciel. Il est notamment prévu un travail commun entre équipe française et burkinabè pour mener à bien ce co-développement/co-adaptation. Des missions de formateurs bénévoles français (infographiste et développeur) pendant l’été 2005 devraient être organisées pour initier et former une partie de l’équipe de NTBF à ce travail d’adaptation.

Toutes les compétences de développement et d’infographie sont les bienvenues pour nous aider à mener à bien ce projet. N’hésitez pas à nous écrire sur le forum ci-dessous ou bien directement à « christelAROBASEntbf.net » si ce projet vous intéresse.

Rendez-vous à la fin de l’année pour constater quelques premiers résultats et jouer à Gcompris Yelkabè ! (Y a pas de problème).

Toute l’équipe du projet

 [1]

[1] N’hésitez pas à nous donner votre avis sur cette démarche. Nous vous tiendrons informés de son avancement.