http://www.ntbf.net
Accueil - Nouvelles Technologies Burkina Faso

Le Burkina Faso

Présentation du Burkina Faso
publié le lundi 8 mars 2004 par Emmanuel

Carte du Burkina Faso

Le Burkina Faso est un pays sahélien enclavé d’Afrique de l’Ouest, sa superficie est de 274 000 km2. Il est encadré, au nord et à l’ouest par le Mali ; à l’est par le Niger ; au sud, ses frontières longent le Bénin, le Togo, le Ghana et la Côte d’Ivoire4. Le climat du pays est chaud et sec, les pluies sont rares et mal réparties (350 mm au nord contre 1000 mm au sud-ouest).

Le rapport mondial sur le développement humain 20035 estime la population burkinabè à 12,3 millions d’habitants. Les projections prévoient 18,6 millions d’habitants en 2015. La population du Burkina Faso est urbaine à 16,9%. On estime habituellement que la ville de Ouagadougou regroupe près de 2 millions d’habitants et la ville de Bobo-Dioulasso environ 500 000. 48,9% de la population a moins de 15 ans. Le Burkina Faso est composé d’une multitude d’ethnies. On compte une soixantaine de langues appartenant généralement à la famille nigérocongolaise. Le moré est parlé par 53 % de la population et constitue la langue ayant le plus grand nombre de locuteurs. On peut citer aussi le dioula, le bissa (38 %), le lobi (2,7 %), le peul (2,4 %), etc. La langue française fédère officiellement les relations entre ethnies. Cependant le moré, langue des Mossi, est très utilisé dans la région de Ouagadougou et le dioula dans la région de Bobo-Dioulasso.

Le PNUD publie chaque année un classement des pays selon leur indice de développement humain. Cet indice est issu d’un calcul qui prend en considération la situation économique des pays mais également les conditions sanitaires, la qualité du système éducatif ou encore le développement technologique. En 2003, le Burkina Faso apparaît en 174e position sur 176 pays classés6. Le rapport 20027 souligne que, dans ce pays, 333 000 adultes vivent avec le VIH/sida. Le pays compte 3 médecins pour 100 000 habitants (à titre de comparaison, la France en compte 303 pour le même nombre d’habitants) et 24% de la population souffre de malnutrition. Le taux de scolarisation est de 36% dans le primaire et de 8% dans le secondaire. Au total, seuls 23% des adultes sont alphabétisés, ce dernier chiffre explique à lui seul le niveau particulièrement faible de l’indice de développement humain du Burkina Faso. Le pays compte 16 scientifiques travaillant dans la recherche et le développement pour 1 000 000 d’habitants (contre 2 718 en France et 5 695 en Islande) et les dépenses dans ce domaine représentent 0.2% du PIB (2.2% en France).

La situation du Burkina est donc globalement inquiétante et le développement de l’éducation y apparaît comme un défi majeur. Le défi de NTBF est de favoriser l’intégration des TIC dans l’éducation de manière à faciliter l’accès aux connaissances via des logiciels éducatifs et la familiarisation des enfants avec l’outil informatique.