Accueil - Nouvelles Technologies Burkina Faso
TIC en Afrique Internet et la solidarité internationale
  •  Etat des lieux de l’Internet burkinabè
  •  NTIC et éducation
  •  Publications sur l’Internet africain
  •  Des infos sur les asso 1901
  •  Des liens utiles sur la solidarité internationale

  • . Version texte du site
    . Admin

    Nouvelles Technologies Burkina Faso : pour l’intégration des TIC en milieu éducatif au pays des hommes intègres

    Recherche

    Contact

  •   Adhérer à NTBF
  •   Nous contacter
  • NTBF : Pourquoi ?

  •   Le Burkina Faso
  •   Le contexte
  •   Potentiel des NTIC dans le secteur éducatif africain
  • NTBF : comment ?

  •   L’organisation
  •   Le bureau BF
  •   Le bureau FR
  •   Les membres BF
  •   Les membres FR
  •   Les Partenaires
  •   Les statuts
  • NTBF : les actions

  •   Les actions en cours
  •   Les réalisations passées
  •   Les sites web des membres
  • NTBF : s’impliquer

  •   Conditions de stage
  •   Les ex-stagiaires
  •   S’impliquer en France
  • Communication

  •   Flash-info NTBF
  •   La vie de NTBF
  •   Les outils de communication de NTBF
  • Docs en stock

  •   A savoir
  •   Une toque pour les TIC
  • Entre nous

  •   Administration du site
  •   Comptes-rendus
  •   Outils libres collaboratifs
  •  

    Les ex-stagiaires

    Mariangela Perili : stagiaire NTBF de l’été 2004
    publié le mardi 26 avril 2005 par Emmanuel

    Note : les adresses email sont modifiées par un filtre antispam : le signe @ est remplacé par 3 caractères aléatoires, à supprimer et remplacer par @.
    Par exemple, remplacer contact ErT ntbf.net par contact@ntbf.net.

    Nous inaugurons avec cette entrevue, une série de portraits des ex-stagiaires de NTBF.

    Mariagela est italienne, elle a 25 ans et partage son temps entre Paris (où elle habite) et Arras (où elle enseigne l’italien).

    Peux-tu nous décrire en quelques mots ton stage au sein de NTBF ?

    Je suis partie à Ouagadougou au cours de l’été 2004 pour effectuer, dans le cadre de NTBF, un stage en tant que technicienne du son pour un film documentaire sur cette association.

    J’ai également participé à des formations informatiques dédiées à des enfants ouagalais.

    Qu’est-ce qui t’a marqué lors de ce stage ?

    J’ai en premier lieu été frappée par l’ambiance particulièrement accueillante au sein de l’association et par le désir d’apprendre des enfants. J’ai ensuite apprécié le sentiment d’être utile. Je me suis aussi un peu étonnée de ne pas avoir été particulièrement choquée par les conditions de vie locales.

    Ta conclusion sur ton expérience ?

    C’était cool !

    Autres versions de l'article Mariangela Perili : stagiaire NTBF de l’été 2004

    Version imprimable de l'article : Mariangela Perili : stagiaire NTBF de l’été 2004 Version imprimable
    Version PDF



    Répondre à cet article