Accueil - Nouvelles Technologies Burkina Faso
TIC en Afrique Internet et la solidarité internationale
  •  Etat des lieux de l’Internet burkinabè
  •  NTIC et éducation
  •  Publications sur l’Internet africain
  •  Des infos sur les asso 1901
  •  Des liens utiles sur la solidarité internationale

  • . Version texte du site
    . Admin

    Nouvelles Technologies Burkina Faso : pour l’intégration des TIC en milieu éducatif au pays des hommes intègres

    Recherche

    Contact

  •   Adhérer à NTBF
  •   Nous contacter
  • NTBF : Pourquoi ?

  •   Le Burkina Faso
  •   Le contexte
  •   Potentiel des NTIC dans le secteur éducatif africain
  • NTBF : comment ?

  •   L’organisation
  •   Le bureau BF
  •   Le bureau FR
  •   Les membres BF
  •   Les membres FR
  •   Les Partenaires
  •   Les statuts
  • NTBF : les actions

  •   Les actions en cours
  •   Les réalisations passées
  •   Les sites web des membres
  • NTBF : s’impliquer

  •   Conditions de stage
  •   Les ex-stagiaires
  •   S’impliquer en France
  • Communication

  •   Flash-info NTBF
  •   La vie de NTBF
  •   Les outils de communication de NTBF
  • Docs en stock

  •   A savoir
  •   Une toque pour les TIC
  • Entre nous

  •   Administration du site
  •   Comptes-rendus
  •   Outils libres collaboratifs
  •  

    Les actions en cours

    Une étude sur la tropicalisation du logiciel éducatif Gcompris
    publié le mercredi 27 avril 2005 par Emmanuel

    Note : les adresses email sont modifiées par un filtre antispam : le signe @ est remplacé par 3 caractères aléatoires, à supprimer et remplacer par @.
    Par exemple, remplacer contact ErT ntbf.net par contact@ntbf.net.

    NTBF publie aujourd’hui la synthèse d’une étude que l’association a réalisé au Burkina Faso de février à avril 2005. Cette étude portait sur la tropicalisation du logiciel éducatif libre Gcompris.

    Antoine Rochette (stagiaire de NTBF) et Moussa Kinda (membre de NTBF Burkina), ont effectué ce travail pour le compte de l’association. Ils ont associé à leur démarche la directrice et deux enseignants de l’école des 1200 logements, dont les enfants sont initiés et formés à l’informatique par NTBF. Ils ont ainsi participé à la réflexion sur les aménagements nécessaires à une appropriation de ce logiciel par les enfants burkinabè.

    Nous vous incitons à réagir à ce travail. Toute contribution sera bien entendu la bienvenue.

    Prochaine étape : une équipe d’informaticiens burkinabè, épaulée par un stagiaire ingénieur informatique, devrait effectuer les adaptations informatiques du logiciel à partir du cahier des charges réalisé.


    Gcompris

    Autres versions de l'article Une étude sur la tropicalisation du logiciel éducatif Gcompris

    Version imprimable de l'article : Une étude sur la tropicalisation du logiciel éducatif Gcompris Version imprimable
    Version PDF



    Répondre à cet article