Accueil - Nouvelles Technologies Burkina Faso
TIC en Afrique Internet et la solidarité internationale
  •  Etat des lieux de l’Internet burkinabè
  •  NTIC et éducation
  •  Publications sur l’Internet africain
  •  Des infos sur les asso 1901
  •  Des liens utiles sur la solidarité internationale

  • . Version texte du site
    . Admin

    Nouvelles Technologies Burkina Faso : pour l’intégration des TIC en milieu éducatif au pays des hommes intègres

    Recherche

    Contact

  •   Adhérer à NTBF
  •   Nous contacter
  • NTBF : Pourquoi ?

  •   Le Burkina Faso
  •   Le contexte
  •   Potentiel des NTIC dans le secteur éducatif africain
  • NTBF : comment ?

  •   L’organisation
  •   Le bureau BF
  •   Le bureau FR
  •   Les membres BF
  •   Les membres FR
  •   Les Partenaires
  •   Les statuts
  • NTBF : les actions

  •   Les actions en cours
  •   Les réalisations passées
  •   Les sites web des membres
  • NTBF : s’impliquer

  •   Conditions de stage
  •   Les ex-stagiaires
  •   S’impliquer en France
  • Communication

  •   Flash-info NTBF
  •   La vie de NTBF
  •   Les outils de communication de NTBF
  • Docs en stock

  •   A savoir
  •   Une toque pour les TIC
  • Entre nous

  •   Administration du site
  •   Comptes-rendus
  •   Outils libres collaboratifs
  •  

    NTBF : les actions

    EDUCATION : Les enfants et la lecture
    publié le mercredi 22 août 2012 par Blaise

    Note : les adresses email sont modifiées par un filtre antispam : le signe @ est remplacé par 3 caractères aléatoires, à supprimer et remplacer par @.
    Par exemple, remplacer contact ErT ntbf.net par contact@ntbf.net.

    L’apprentissage de la lecture est une étape essentielle dans la scolarité d’un enfant. En dehors des enseignants, les parents ont à cet effet, un grand rôle à jouer pour aider leurs enfants à maitriser cet outil, à devenir des lecteurs. L’apprenti-lecteur a particulièrement besoin de leur attention, de leur soutien, de leur confiance.

    L’apprentissage de la lecture est un long processus qui commence bien avant l’entrée à l’école primaire. Car, pour bien aborder l’écrit dans de bonnes conditions, l’enfant doit au préalable acquérir une bonne maitrise de la langue orale.

    Réciter un poème, dire un conte, apprendre une chanson à son enfant, tous ces moments d’échanges sont d’un apport précieux pour le futur lecteur : d’abord parce qu’ils permettent de découvrir, et de partager avec ses parents, tout en lui apportant, de façon ludique, les connaissances linguistiques dont il aura besoin pour apprendre à lire.

    Par ailleurs, tous les spécialistes sont unanimes à reconnaitre qu’il est important de mettre tôt l’enfant en contact avec l’écrit. Dès qu’il commence à prononce ses premiers mots, on peut commencer à le familiariser avec les livres et les histoires. Mais il ne s’agit pas là d’initier trop tôt son l’enfant à la lecture. Il est au contraire préférable de respecter son rythme afin de l’accompagner au mieux dans ses apprentissages.

    Le rôle des parents consiste à développer chez leur enfant le gout des livres et donc l’envie de lire. Tout simplement en lui faisant la lecture régulièrement, mais aussi en lui faisant découvrir, grâce aux diverses situations de la vie quotidienne, les différentes fonctions de l’écrit aux travers des recettes de cuisines, règles de jeu, programmes de télévision, journaux, affiches, panneaux de signalisation.

    L’une des clés de la réussite se trouve là, les enfants qui ont compris quel pourrait être l’intérêt de la lecture apprennent plus facilement. Ils ont un fort désir de s’approprier cet outil pour, par exemple, lire eux-mêmes leurs histoires préférées. A partir de ce moment-là, une grande partie du chemin est fait, le reste n’est plus qu’une question de technique.

    Le plaisir de lire

    Plus que la méthode utilisée, syllabique, globale, mixte ou naturelle, c’est bien cet appétit de lire qui est déterminant dans le succès de l’apprentissage. Or, ce goût n’est pas inné chez un enfant mais lui vient pour beaucoup de son éducation et de son environnement familial. Il est donc important que non seulement les parents donnent l’exemple, en lisant eux-mêmes, mais surtout qu’ils communiquent à leur enfant le plaisir qu’ils en tirent.

    Et c’est également cet enthousiasme qui aidera le mieux le petit élève à vivre sa rentée à l’école primaire et ses débuts dans l’apprentissage de l’écrit. S’il est alors essentiel que l’enfant sente l’intérêt de ses parents pour son travail, il faut en revanche éviter de se montrer trop exigeant, sous peine de le décourager. Apprendre à lire exige beaucoup d’efforts de la part du petit élève, alors inutile de trop souligner ses erreurs, car il a besoin, plus que tout, d’être encouragé et félicité.

    Enfin, si l’anxiété des parents est légitime, il leur faut malgré tout se montrer patient et confiant. Des entretiens réguliers avec l’instituteur peuvent les y aider. En revanche, les comparaisons avec les autres enfants sont à éviter car les rythmes d’acquisitions sont très différents d’un élève à un autre. Lorsque les difficultés persistent, il ne faut pas hésiter alors à vérifier si l’enfant ne souffre pas de troubles visuels ou auditifs, de dyslexie ou de problème psychologique qui imposeraient une consultation chez un spécialiste.

    Zoodomail, Bakaré ZONGO, Conseiller Pédagogique Itinérant

    Autres versions de l'article EDUCATION : Les enfants et la lecture

    Version imprimable de l'article : EDUCATION : Les enfants et la lecture Version imprimable
    Version PDF



    Répondre à cet article