Accueil - Nouvelles Technologies Burkina Faso
TIC en Afrique Internet et la solidarité internationale
  •  Etat des lieux de l’Internet burkinabè
  •  NTIC et éducation
  •  Publications sur l’Internet africain
  •  Des infos sur les asso 1901
  •  Des liens utiles sur la solidarité internationale

  • . Version texte du site
    . Admin

    Nouvelles Technologies Burkina Faso : pour l’intégration des TIC en milieu éducatif au pays des hommes intègres

    Recherche

    Contact

  •  Adhérer à NTBF
  •  Nous contacter
  • NTBF : Pourquoi ?

  •  Le Burkina Faso
  •  Le contexte
  •  Potentiel des NTIC dans le secteur éducatif africain
  • NTBF : comment ?

  •  L’organisation
  •  Le bureau BF
  •  Le bureau FR
  •  Les membres BF
  •  Les membres FR
  •  Les Partenaires
  •  Les statuts
  • NTBF : les actions

  •  Les actions en cours
  •  Les réalisations passées
  •  Les sites web des membres
  • NTBF : s’impliquer

  •  Conditions de stage
  •  Les ex-stagiaires
  •  S’impliquer en France
  • Communication

  •  Flash-info NTBF
  •  La vie de NTBF
  •  Les outils de communication de NTBF
  • Docs en stock

  •  A savoir
  •  Une toque pour les TIC
  • Entre nous

  •  Administration du site
  •  Comptes-rendus
  •  Outils libres collaboratifs
  •  

    Version texte

     

    Poster un message

    En Réponse à:

    « Les 10 mots de la francophonie » vous pouvez concourir par courriel !
    publié le lundi 10 janvier 2005

    Envoyez vos courriels avec vos textes de participation à l’adresse : 10mots.jeunes free.fr ou 10mots.journalistes free.fr selon votre catégorie ! L’Association Francophone d’Amitié et de Liaison présente : La quatrième édition du concours International des 10 mots de la (...)


    En réponse à :

    > « Les 10 mots de la francophonie » vous pouvez concourir par courriel !

    jeudi 17 mars 2005

    Un voyage fantastique un voyage extra ordinaire

    Qouique né dans le sud verdoyant de mon pays, je me sentais moins à l’aise au milieu de cette nature que Tony Watson, le québécois qui se disait , à l’occasion , ethnologue, antiquaire ou muséologue, selon celui à qui il se présentait. Je le soupçonnais fortement d’être plutôt un trafiquant d’œuvres d’art sacrées et d’icônes qu’il revendait aux collectionneurs à des prix prohibifs.

    Un solide gaillard au corps couturé de points de suture qui réflétaient , mieux qu’un miroir son passé de baroudeur reconverti. Il portait en sautoir, un pendentif de cristal ; un Spinx, fruit d’une de ses virée en Egypte.

    Nous partîmes dès l’aube pour le village lacustre où, mon hôte était sensé acquérir une statuette fétiche (en pricipe non négociable). Watson avait fait venir du Canada, une drôle de machine d’une grande complexité qui tenait à la fois du hors-bord et de l’aéroglisseur. Deux hélices, une aérienne l’autre immergée, nous permettaient de glisser sur le marécage, balisé par une couverture de lianes aquatiques et de jaciynthes d’eau qu’agitait les ondelettes provoquées par les remous du moteur. Après trois heures de parcours, le soleil devint brûlant. Le moteur émis des hoquets et s’arrêta.
    - Je crois que notre hélice inférieure s’est prise dans les lianes ! me dit Tony.
    - Elémentaire mon cher Watson ! lui répndis-je.

    Ce n’étais pas le moemnt de jouer les Sherlock Holmes. Du reste, le rayonnementsolaire était intense . Bien que nous fussions au milieu de l’eau, la réverbération entraînait une variation de tyempérature plus élévée que sur terre. Tony Watson pris une gaffe et procéda au désenchevêtrement des lianes qui nous bloquaient. A cet endroit, nous avions pied. Mais il n’était pas question de rentrer dans cette eau infestée de crocodiles, de serpents vénimeux et autres bestioles peu sympathiques.



    modération à priori

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Qui êtes-vous ? (optionnel)