Accueil - Nouvelles Technologies Burkina Faso
TIC en Afrique Internet et la solidarité internationale
  •  Etat des lieux de l’Internet burkinabè
  •  NTIC et éducation
  •  Publications sur l’Internet africain
  •  Des infos sur les asso 1901
  •  Des liens utiles sur la solidarité internationale

  • . Version texte du site
    . Admin

    Nouvelles Technologies Burkina Faso : pour l’intégration des TIC en milieu éducatif au pays des hommes intègres

    Recherche

    Contact

  •  Adhérer à NTBF
  •  Nous contacter
  • NTBF : Pourquoi ?

  •  Le Burkina Faso
  •  Le contexte
  •  Potentiel des NTIC dans le secteur éducatif africain
  • NTBF : comment ?

  •  L’organisation
  •  Le bureau BF
  •  Le bureau FR
  •  Les membres BF
  •  Les membres FR
  •  Les Partenaires
  •  Les statuts
  • NTBF : les actions

  •  Les actions en cours
  •  Les réalisations passées
  •  Les sites web des membres
  • NTBF : s’impliquer

  •  Conditions de stage
  •  Les ex-stagiaires
  •  S’impliquer en France
  • Communication

  •  Flash-info NTBF
  •  La vie de NTBF
  •  Les outils de communication de NTBF
  • Docs en stock

  •  A savoir
  •  Une toque pour les TIC
  • Entre nous

  •  Administration du site
  •  Comptes-rendus
  •  Outils libres collaboratifs
  •  

    Version texte

     

    Poster un message

    En Réponse à:

    Présence de Microsoft dans les pays les moins avancés : quelles stratégies des états africains ?
    publié le mercredi 31 août 2005 par Emmanuel

    De la licence pour PC d’occasion, au Windows destiné aux pays pauvres, en passant par le programme de formation « Partners in learning », Microsoft adopte une stratégie de présence offensive dans les pays les moins avancées. Que penser de ces démarches ? ONG et états doivent ils accepter de « bénéficier » des offres formulées par le géant de l’informatique ? La licence Windows pour les PC d’occasion La directive européenne du 27 janvier 2003 relative aux « déchets (...)


    En réponse à :

    > Présence de Microsoft dans les pays les moins avancés : quelles stratégies des états africains ?

    jeudi 16 juin 2005

    > Il est peu probable qu’une entreprise telle que Microsoft conçoive de tels programmes sans en avoir préalablement évalué les retombées commerciales. Ainsi, si l’entreprise de Bill Gates a lancé ces différentes offres (licence pour PC d’occasion, licence du pauvre, PIL), c’est qu’elle est très probablement convaincue que son investissement sera rentable à terme. Ce qui revient à dire qu’elle estime que l’objectif d’habituer les populations à ses produits sera atteint et que ses ventes devraient s’en ressentir à plus ou moins long terme.
    - Il faut aussi prendre en compte dans votre analyse l’aspect marketing corporate : microsoft peut lancer des actions dont le bilan économique est négatif si une valorisation corrolaire en terme de retombées d’image corporate est observée

    - Dans votre analyse, vous devriez absolument prendre en compte les différents types de licences : microsoft distribue 4 types principaux de licences : OEM, OPEN, BOITE avec ou sans Abonnement software assurance

    - Très peu de pc neufs sont livrés sans os et donc très peu on une licence boite

    - La majorité des pc ont donc une licences oem (licence à moindre prix conférée en bundle avec l’achat d’un pc) ou open (licences en nombre pour les entreprises)
    - Il faut absolument prendre en compte le fait que les licences oem sont attachés à un poste et ne peuvent pas être transférées : ainsi, le donateur ou revendeur du pc ne peut le transférer sans sa licence, et ne peut conserver la licence.
    - Le corrolaire est que le justificatif de licence OEM est toujours un sticker apposé sur la machine. Dans ce cas de figure, la question de la perte de justificatif ne se pose plus.
    Cette question est par contre plus légitime dans le cas des licences open qui sont des licences en nombre acquises par les entreprises : il faut savoir qu’actuellement, les justificatifs de ces licences sont totalement électronique (site eopen de microsoft) : les gestionnaires de parc ne peuvent donc pas perdre ces licences, sauf à perdre leur mot de passe e open.

    - Le cas de perte de licence, concernant l’os, ne porte donc plus que sur une partie résiduelle du parc, à savoir les pc acquis sans licences (eom ou open), et pour lesquels une licence boite a été acheté par la suite, cas relativement peu fréquent

    Lien descriptif licences open

    http://www.microsoft.com/france/ent...

    http://www.microsoft.com/france/lic...

    contrats de licences tous produits ms :
    http://download.microsoft.com/downl...

    Comment se gère Open ?

    Open est accompagné d’un outil de gestion accessible sur Internet : eOpen. Cet outil permet à une entreprise :

    - de connaître à tout moment le nombre de licences qu’elle a acquis et pour quel produit

    - de consulter l’historique de ses achats

    - de suivre ses achats en cours et l’envoi des mises à jour si elle a souscrit à l’option Software Assurance



    modération à priori

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Qui êtes-vous ? (optionnel)