Accueil - Nouvelles Technologies Burkina Faso
TIC en Afrique Internet et la solidarité internationale
  •  Etat des lieux de l’Internet burkinabè
  •  NTIC et éducation
  •  Publications sur l’Internet africain
  •  Des infos sur les asso 1901
  •  Des liens utiles sur la solidarité internationale

  • . Version texte du site
    . Admin

    Nouvelles Technologies Burkina Faso : pour l’intégration des TIC en milieu éducatif au pays des hommes intègres

    Recherche

    Contact

  •   Adhérer à NTBF
  •   Nous contacter
  • NTBF : Pourquoi ?

  •   Le Burkina Faso
  •   Le contexte
  •   Potentiel des NTIC dans le secteur éducatif africain
  • NTBF : comment ?

  •   L’organisation
  •   Le bureau BF
  •   Le bureau FR
  •   Les membres BF
  •   Les membres FR
  •   Les Partenaires
  •   Les statuts
  • NTBF : les actions

  •   Les actions en cours
  •   Les réalisations passées
  •   Les sites web des membres
  • NTBF : s’impliquer

  •   Conditions de stage
  •   Les ex-stagiaires
  •   S’impliquer en France
  • Communication

  •   Flash-info NTBF
  •   La vie de NTBF
  •   Les outils de communication de NTBF
  • Docs en stock

  •   A savoir
  •   Une toque pour les TIC
  • Entre nous

  •   Administration du site
  •   Comptes-rendus
  •   Outils libres collaboratifs
  •  

    Une toque pour les TIC

    Nouveaux tarifs de l’ONATEL
    publié le jeudi 22 avril 2004 par Emmanuel

    Note : les adresses email sont modifiées par un filtre antispam : le signe @ est remplacé par 3 caractères aléatoires, à supprimer et remplacer par @.
    Par exemple, remplacer contact ErT ntbf.net par contact@ntbf.net.

    L’ONATEL a procédé récemment à une modification du prix des télécommunications et des connexions à internet. Globalement les tarifs diminuent de façon sensible.

    Ainsi, les tarifs de communication internet deviennent les suivants : En heure normale de 08H à 18H, les internautes peuvent surfer pendant 3,33mn pour 50 Fcfa HT. De 18h à 08h, les internautes peuvent profiter de 4,75mn de connexion pour le même prix.

    Le coût de l’abonnement rtc passe à 5000 Fcfa/mois.

    Concernant les liaisons spécialisées, les tarifs diminuent très nettement mais ils restent encore élevés et largement hors de portée des petits opérateurs :
    - Une connexion à 64kb/s est facturée 150000fcfa/mois
    - Une liaison à 128kb/s coûte 262500fcfa/mois.

    Le niveau excessif du prix des LS est un handicap important pour la diffusion de l’internet au Burkina. Dans un pays où l’accès au au réseau est majoritairement communautaire (cybercentres principalement), il est génant de ne pouvoir obtenir une tarification fofaitaire raisonnable qui autorise la mutualisation..

    Notons également que les frais d’hébergement mensuel pour 50 Mo en nom de domaine propre sont encore de 35 000 Fcfa. La localisation des ressources est difficile dans ce contexte.

    Pour en savoir plus, visitez la page dédiée par l’ONATEL à l’annonce de cette baisse :

    Autres versions de l'article Nouveaux tarifs de l’ONATEL

    Version imprimable de l'article : Nouveaux tarifs de l’ONATEL Version imprimable
    Version PDF



    Répondre à cet article