Accueil - Nouvelles Technologies Burkina Faso
TIC en Afrique Internet et la solidarité internationale
  •  Etat des lieux de l’Internet burkinabè
  •  NTIC et éducation
  •  Publications sur l’Internet africain
  •  Des infos sur les asso 1901
  •  Des liens utiles sur la solidarité internationale

  • . Version texte du site
    . Admin

    Nouvelles Technologies Burkina Faso : pour l’intégration des TIC en milieu éducatif au pays des hommes intègres

    Recherche

    Contact

  •   Adhérer à NTBF
  •   Nous contacter
  • NTBF : Pourquoi ?

  •   Le Burkina Faso
  •   Le contexte
  •   Potentiel des NTIC dans le secteur éducatif africain
  • NTBF : comment ?

  •   L’organisation
  •   Le bureau BF
  •   Le bureau FR
  •   Les membres BF
  •   Les membres FR
  •   Les Partenaires
  •   Les statuts
  • NTBF : les actions

  •   Les actions en cours
  •   Les réalisations passées
  •   Les sites web des membres
  • NTBF : s’impliquer

  •   Conditions de stage
  •   Les ex-stagiaires
  •   S’impliquer en France
  • Communication

  •   Flash-info NTBF
  •   La vie de NTBF
  •   Les outils de communication de NTBF
  • Docs en stock

  •   A savoir
  •   Une toque pour les TIC
  • Entre nous

  •   Administration du site
  •   Comptes-rendus
  •   Outils libres collaboratifs
  •  

    La vie de NTBF

    Bilan 2005
    publié le mercredi 22 février 2006 par Anasthase

    Note : les adresses email sont modifiées par un filtre antispam : le signe @ est remplacé par 3 caractères aléatoires, à supprimer et remplacer par @.
    Par exemple, remplacer contact ErT ntbf.net par contact@ntbf.net.

    Bilan des actions 2005

    A l’occasion du nouvel an, la rédaction de NTBF Actu revient sur les voeux des présidents de NTBF section France et section Burkina. Cédric Protière, président français, après avoir souhaité ses meilleurs vœux, a ajouté : « que le futile se joigne à l’essentiel dans vos constructions à tous, et que nos constructions à tous permettent une construction commune...on est tellement plus fort ensemble ». Quand à son homologue burkinabè, Younoussa Sanfo, il a souhaité que « cette année voit l’ouverture d’un deuxième centre de formation dans un autre quartier de Ouaga ». Il a aussi ajouté que son vœu le plus cher soit "de nouer et consolider des partenariats avec les organismes du sud”. Les deux présidents ont précisé que leurs voeux de bonheur aillent aussi à tous les partenaires de NTBF.

    Le nouvel an est aussi l’occasion pour les rédacteurs de NTBF Actu de faire le point sur les réalisations de l’année écoulée. Fidèle à sa tradition, NTBF a continué sa philosophie de former les formateurs burkinabè qui en retour s’engagent à former les enfants du Burkina. C’est dans ce cadre que plusieurs formateurs ont été sélectionnés par NTBF France et sont venus au Burkina. Il s’agit de Christophe qui est resté 3 semaines (Décembre 2004) au Faso et a formé les formateurs sur des logiciels comme Flash, Photoshop, et sur l’utilisation de la camera. C’est lui également qui amené l’idée de communiquer les “Nouvelles de la semaine” aux membres de l’association. Ensuite, en févier 2005, Antoine Rochette s’est penché deux mois sur le projet PLIF (plate-forme logicielle d’interaction francophone) avec l’objectif de répertorier et rencontrer les acteurs burkinabés de la coopération dans le pays ainsi que les artistes et les artisans potentiellement intéressés sur le projet de portail PLIF. Il a aussi travaillé à adapter au contexte local le logiciel éducatif Gcompris. Ce dernier propose des jeux destinés aux enfants (puzzles, numération, alphabet, lecture et calcul...). La mission d’Antoine Rochette consistait aussi à développer une dynamique parmi les membres de NTBF autour du logiciel Gcompris, qui est maintenant intégré aux formations des enfants.

    De Juin 2005 à septembre 2005, ce fut au tour de Samuel, Christel et Wilfrid de venir partager leur savoir avec des burkinabè. Les missions de Samuel et de Christel ont porté sur la pédagogie, le montage vidéo, et les camps vacances informatique. Quand à Wilfrid, qui est un génie en linux, il a nous a aidé à mieux appréhender les logiciels libres. Pendant le mois de juillet, deux formateurs burkinabè se sont rendus au Mali grâce à nos partenaires, School net et Africa Computing, pour acquérir des compétences en SPIP. De retour au Burkina ceux-ci ont formé en retour les autres formateurs burkinabè. A l’heure ou nous mettons ces écrits en ligne, ce sont deux autres formateurs qui séjournent au Burkina : Anne-Laure Quitté (Paulette) et Frédéric. Anne-Laure s’intéresse au travail de rédaction éditorial sur le site et sur SPIP, et Frédéric finalise le projet Gcompris.

    En ce qui concerne les formations des jeunes et des enfants, l’année 2005 a vu la formation d’environ 150 élèves du primaire et près de 200 jeunes chercheurs d’emploi. Il est à noter que toutes ces formations se sont déroulées dans la salle NTBF et qu’elles sont gratuites.

    En outre, NTBF a grandit au cours de l’année 2005 : la représentation de NTBF à BOBO est devenue une réalité. En effet la section de Bobo a organisé des séances de formations en collaboration avec d’autres associations qui oeuvrent dans le même domaine. Enfin nous notons que NTBF a reçu un trophée (Gambré d’argent) lors de la semaine nationale de l’Internet à Ouaga, et qu’elle continue le projet Grenouille (relevé du trafic Internet à Ouaga) pour le compte de son partenaire FIDEI.

    Anasthase

    Autres versions de l'article Bilan 2005

    Version imprimable de l'article : Bilan 2005 Version imprimable
    Version PDF



    Répondre à cet article